Le Blog

Blog Sysco

CONSEILS ET AIDE SUR LE PERMIS A POINTS, LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE ET LE CODE DE LA ROUTE

L’autonomie : un véritable problème du véhicule électrique

L'autonomie d'un véhicule électrique est très variable. Elle est généralement tributaire de la capacité de la batterie,du mode de conduite et de certains facteurs extérieurs. 

On dit souvent que l’automobile électrique est l’avenir de la voiture. En effet, depuis quelques années déjà, les véhicules électriques ont la cote et leurs parts de marché augmentent. Selon le journal du net, la part des véhicules électriques, hybrides et hybrides rechargeables a triplé, passant de 7,6 à 21,5 % entre 2019 et 2020. Les constructeurs construisent d’ailleurs de plus en plus de véhicules hybrides ou véhicules plus respectueux. Le tout électrique prend de plus en plus de place. Par ailleurs, le marché des voitures électriques et hybrides devient presque une mode, avec des marques comme Tesla, capables de créer une berline (Tesla model s ou un SUV de manière élégante. Si vous songez à l’achat d’une voiture de ce genre, sachez qu’il est quand même important d’avoir quelques notions sur leur fonctionnement :

  • quel modèle électrique choisir;
  • quelle batterie faut-il utiliser;
  • comment l’entretenir.
  • quel est le meilleur entre des voitures hybrides, diesel, ou des modèles électriques
  • un Véhicule entièrement électrique consomme t il moins qu’une voiture essence (moteur essence et diesel)

Beaucoup de questions que nous espérons éclaircir avec cet article.  

1 -Tout savoir sur les batteries de voiture électrique 

Conformément à sa définition, une voiture électrique est une voiture qui possède un ou plusieurs moteurs électriques, alimentés par des batteries et rechargés à domicile ou à l’extérieur sur une borne de recharge. On en voit un peu partout (ville, station-service, autoroute…). Cependant, n’importe quelle prise de courant (prise domestique) est suffisante pour le rechargement. Il existe également une nouvelle gamme électrique qu’on appelle voiture hybride. Il existe par exemple la Toyota Prius. Elle existe également en version électrique.  Celle-ci possède un moteur électrique et un moteur thermique, rechargeable. C’était l’un des premiers modèles de véhicules écologiques. Avec son système hybride, ces modèles roulent à l’essence. La batterie est donc la pièce maîtresse d’un véhicule électrique. La plus performante et la plus populaire est certainement la batterie lithium-ion. Elle l’est par son efficacité (quantité de l’énergie électrique stockée), son poids et son recyclage (d’où l’appellation parfois de voiture verte). Elle est composée principalement de lithium, mais la présence d’autres matériaux est nécessaire comme le cobalt, le nickel, le graphite… Pour rouler en voiture électrique, il suffit de recharger la batterie et la brancher à un réseau électrique (plug-in), ou à une borne de recharge. 

2 - Autonomie réelle d’un véhicule électrique 

L’autonomie réelle de l’utilitaire électrique est assez difficile à jauger, car elle dépend aussi du type de véhicule. Par exemple, pour une voiture entièrement électrique, qui a été la première voiture électrique existante, avec un temps de charge de 8 h, l’autonomie du véhicule est estimée à 150 km. Un hybride électrique quant à lui est encore plus limité. En effet, la taille des batteries n’intègre qu’une faible quantité d’énergie de 1 kWh. Cette citadine électrique est donc spécialement conçue pour les conduites en ville, puisqu’elle ne peut rouler qu’à 50 km/h et parcourir seulement quelques km. Par contre, un hybride rechargeable, doté de moteurs plus grands, est d’une plus grande capacité (entre 8 et 12 kwh). Ce qui fait que l’autonomie de la voiture est toute aussi plus importante, à raison de 120 à 130 km/h de vitesse de pointe pour 20 à 60 km parcourus. En moyenne donc, l’autonomie des voitures électriques tourne autour de 200 km. 

3 - Entretenir sa batterie 

Les batteries lithium-ion ont en moyenne une durée de vie de 8 à 10 ans soit 160 000 km environ. Si  l’auto électrique demande moins d’entretien qu’une voiture thermique, elle demeure tout de même essentielle, notamment pour préserver sa durée de vie, vu qu’elle coûte assez cher à l’achat. Pour protéger la batterie, le meilleur moyen est donc de limiter le nombre de cycles de recharge. En effet, elle peut supporter entre 1000 et 1500 charges et décharges. Il est également important de limiter autant que possible l’utilisation de la recharge rapide, qui peut engendrer de la chaleur nuisible aux batteries lithium. Il est de notoriété qu’après une recharge, la voiture électrique a besoin de repos pour éviter une surchauffe, de même que les longs trajets ne sont pas conseillés. 

En conclusion, la voiture électrique sera sûrement un moyen de transport principal dans le futur, surtout avec le bonus écologique octroyé par le gouvernement. Elle a cependant d’autres avantages : 

  • son impact environnemental (moins polluant);
  • véhicule zéro émission ; 
  • sa consommation de carburant amoindrie ;
  • son silence à la conduite. 

Mais contrairement aux voitures classiques, sa batterie a besoin d’être préservée et entretenue au mieux pour avoir une longue durée de vie. Une conduite souple (ex. : pas de freinage brusque) et le respect des températures extrêmes sont parmi les recommandations de durabilité. 

 

Quel entretien pour une voiture sans permis ?
Pourquoi louer une voiture est souvent plus rentab...

Copyright © 2016. Sysco : stagerecupoints | Création : Agence strategie-web.com

×

Rappel Immediat

Please let us know your name.
Invalid Input
Please let us know your email address.
Entrée non valide