Blog Sysco

CONSEILS ET AIDE SUR LE PERMIS A POINTS, LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE ET LE CODE DE LA ROUTE

Stage de récupération pour jeunes conducteurs

En cas de pertes de points sur votre permis jeune conducteur, retrouvez plus d’information sur les stages de récupération de points de SYSCO au 01.64.23.83.10. Nous mettons à votre disposition des programmes adaptés répartis dans des centres agréés par la préfecture. Après les deux jours de formation dans l’un de nos centres, vous pouvez bénéficier d’une récupération automatique de 4 points sur son permis. Que devez-vous savoir sur ce stage de récupération de permis à points ? Réponse dans la suite de cet article. 

L’entreprise SYSCO

Agréé par la préfecture de Seine-et-Marne, SYSCO est spécialisé dans la formation des conducteurs pour des stages de récupération de points sur permis. Il est présent à Melun, Fontainebleau et à Montereau. Il apporte une assistance à des conducteurs qui ont besoin de récupérer des points sur leurs permis de conduire. Ces séances sont des stages de sensibilisation sur le Code de la route (sécurité routière). 

SYSCO permet de suivre des stages de récupération de points permis dans des conditions confortables. Ces formateurs sont disponibles et garantissent un bon résultat. Très connu et réputé pour ses services de qualité, SYSCO offre des salles de cours confortables et met à disposition des psychologues et des experts en sécurité routière pour vous accompagner. Même les jeunes conducteurs en période probatoire sont les bienvenus dans ces différents centres. 

Qu’est-ce qu’un permis probatoire ?

Le permis probatoire est un document octroyé à tous les jeunes titulaires du permis de conduire.

Il s’agit d’un permis provisoire qui leur est officiellement octroyé en attendant qu’ils traversent la période nécessaire afin qu’ils soient considérés comme conducteurs aguerris. À l’inverse du permis définitif qui est crédité de 12 points, le permis probatoire ne compte que 6 points. Les 6 points restants devront être gagnés au fil des années. Deux (2) points par an seront crédités sur le permis du jeune conducteur durant 3 ans lorsqu’il a suivi une formation classique ou supervisée. Par contre en cas d’apprentissage en conduite accompagnée, son permis sera crédité de trois (3) points par an durant 2 ans.

 

Il faut noter que les personnes qui suite à une invalidation ou suspension du permis de conduire ont été contraintes de le repasser sont elles aussi soumises dans certains cas au permis probatoire.

Stage obligatoire de récupération de points pour jeune conducteur

Lorsque vous perdez des points (3 ou plus) suite à une infraction au code, la loi vous oblige à suivre un stage de récupération de points. Il peut s’agir des cas d’infractions d’excès de vitesse, du non-respect du taux d’alcoolémie ou de la ceinture de sécurité, d’insécurité routière, etc. Vous êtes tenu de vous y plier dans un délai de 4 mois dès lors que vous recevez la lettre 48n qui vous le notifie. Les stages obligatoires sont payants et peuvent être effectués dans des centres agréés par la préfecture tels que SYSCO. Dans le cas où le stage de sensibilisation obligatoire de récupération de points n’est pas effectué, vous risquez une amende de 135 €, et une suspension de permis.

Stage volontaire de récupération de points pour jeune conducteur

Le stage volontaire de récupération de points perdus est initié de son plein gré par un conducteur titulaire d’un permis probatoire dans l’optique de consolider son capital de point. Il s’agit d’un stage qui peut être réitéré chaque année avec la possibilité de récupérer un maximum de 4 points par an. La récupération de points ne peut toutefois pas excéder le nombre de points affecté à votre permis. 

Exemple : un conducteur X ayant obtenu un permis probatoire à l’issue d’une formation classique ne commet aucune infraction la première année, il a donc 6 points sur 6. La seconde année, il est automatiquement crédité de 2 points, portant son compte à 8/8 points. Cependant, durant cette année, il commet une infraction lui coutant 2 points et portant son compte à 6/8 points. Il a alors la possibilité au cours de cette année de faire un stage de récupération volontaire qui dans ce cas lui apportera 2 points supplémentaires. Habituellement, un stage volontaire permet d’avoir 4 points supplémentaires, mais vus que le conducteur X était déjà à sa deuxième année de permis, il ne peut pas excéder le seuil qui est dans ce cas de 8 points.

Rate this blog entry:
Ce que vous devrez savoir sur le leasing voiture
Passer son permis de conduire : les solutions de f...

Comments

 
No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Invité
samedi 15 août 2020

Captcha Image