Le Blog

Blog Sysco

CONSEILS ET AIDE SUR LE PERMIS A POINTS, LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE ET LE CODE DE LA ROUTE

Les limitations de vitesse en France

En France, les limitations de vitesse s’établissent selon divers paramètres liés à la circulation : 

  • Le type de chaussée ;
  • Le statut de l’automobiliste ;
  • Le temps qu’il fait ;

Il est cependant triste de constater que plus de 2000 personnes meurent encore chaque année sur la route. Une partie de ces drames sont dus à des excès de vitesse. 

Voici les éléments primordiaux à retenir concernant les limitations de vitesse en France.

À quelle vitesse rouler sur une route à double sens ?

Le Code de la route en France précise qu’un conducteur ne peut pas rouler au-dessus de 80 km/h lorsqu’il circule sur une voie à double sens. En cas de mauvaise visibilité (impossibilité de voir à plus de 50 m), ce plafond descend à 50 km/h.

À quelle vitesse rouler sur les autoroutes ?

Sur les autoroutes, la vitesse maximale autorisée est de 130 km/h. Celle-ci est réduite à 110 km/h durant un temps pluvieux, et à 50 km/h si la visibilité ne permet plus de distinguer ce qu’il y a au-delà de 50 mètres. Sur une autoroute en zone urbaine, la loi interdit à un automobiliste de dépasser une vitesse de 110 km/h. 

Il ne doit pas excéder les 100 km/h en temps pluvieux et 50 km/h si la visibilité est mauvaise. Pour le cas des jeunes conducteurs, ils ne peuvent pas rouler à plus de 110 km/h sur une section d’autoroute dont la vitesse maximale autorisée est de 130 km/heure.

Comment ajuster sa vitesse ?

Sur route, un automobiliste responsable parvient toujours à adapter sa vitesse selon la situation dans laquelle il se trouve. Accélérer soudainement pour atteindre très rapidement le plafond de la vitesse autorisée n’est pas considérée comme une attitude responsable. 

Pour pouvoir ajuster sa vitesse afin de trouver le bon rythme, le conducteur doit s’appuyer sur les paramètres suivants :

  • Le temps qu’il fait : rouler sous une chute de neige ou une forte précipitation, ou encore lors d'un temps brumeux, expose le conducteur et tous les autres usagers de la route au danger;
  • Les travaux sur la chaussée : l’automobiliste doit toujours rouler doucement sur une route où il y a des travaux en cours. De cette manière, il ne représente pas un danger pour les ouvriers 
  • Le respect d’autrui : le conducteur partage la chaussée avec d’autres usagers : des piétons, des cyclistes et motocyclistes, ainsi que d’autres automobilistes. Il doit faire très attention et adapter sa vitesse, compte tenu de la concentration, de ces derniers 
  • Les caractéristiques de la chaussée : la route peut ne pas permettre une bonne visibilité, ou bien elle est remplie de virages ou d’intersections difficiles à aborder.

Notez que lorsque la route est couverte d'une brume épaisse et que la visibilité ne permet pas de voir au-delà de 50 m, un conducteur ne doit pas rouler au-dessus de 50 km/h, et il doit se tenir à au moins 50 m de la voiture avant lui. C’est la règle des trois égalités.

Quelles sont les infractions les plus courantes su...

Copyright © 2016. Sysco : stagerecupoints | Création : Agence strategie-web.com

×

Rappel Immediat

Please let us know your name.
Invalid Input
Please let us know your email address.
Entrée non valide