Permis à Points pour jeunes conducteurs

Blog Sysco

CONSEILS ET AIDE SUR LE PERMIS A POINTS, LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE ET LE CODE DE LA ROUTE

Uber aurait traqué les utilisateurs d'iPhone

Uber est une société américaine qui utilise une application mobile pour mettre en relation les utilisateurs, avec des chauffeurs VTC, dans le cadre d’un service de transport de personnes.

En seulement quelques clics sur son smartphone, le client peut se connecter avec le chauffeur Uber, de n’importe quel endroit et avec un tarif prédéfini à l’avance. Mais comment fonctionne réellement cette application, et pourquoi le géant de l’IT Apple a-t-il menacé la société Uber de suppression et d'interdire le téléchargement de cette application iphone ? Voici un petit aperçu sur cette histoire. 

Comment fonctionne Uber

Grâce au développement de la nouvelle technologie, commander un transport avec chauffeur est maintenant possible en passant par des plateformes de réservation comme Uber. L’appli a été lancée à l’origine sur IOS et Android (google play store). Elle est basée sur la géolocalisation des chauffeurs à proximité du client. Voici les étapes à suivre pour utiliser l’application :

  • Le client doit avoir une connexion internet et télécharger gratuitement l’application sur Google play, play store ou l’Apple store.
  • Se connecter via l’application sur son mobile Android, ou sur n’importe quel ordinateur, tablette ou Android. Et créer un compte, avec une adresse e-mail et un numéro de téléphone.
  • Activer l’application ; saisir la destination, faire le choix du type de voiture, vérifier le coût de la course et l’endroit du rendez-vous, avant de confirmer la position.
  • Un chauffeur privé se trouvant à proximité accepte la demande du client, et va se rendre au lieu du rendez-vous. Une notification sera envoyée, dès l’arrivée de la voiture par messagerie instantanée ou par e-mail selon l’application utilisée.
  • Le chauffeur VTC prendra en charge le client, après vérification mutuelle de leurs identités ainsi que de la destination. L’application sur mobile guidera le chauffeur sur un itinéraire détaillé.
  • À la fin de la course, le paiement se fera automatiquement selon les renseignements enregistrés au cours de l’inscription (carte bancaire, PayPal…). Et en dernier lieu, chacun aura la possibilité de se noter ; le client pourra même laisser un commentaire ou donner un pourboire au conducteur directement via l’application.

Apple a menacé de suppression l’application Uber 

Ces dernières années, le géant de l’application VTC a certes eu beaucoup de succès, mais a aussi rencontré des obstacles et a fait l’objet de nombreuses polémiques. On peut penser par exemple aux conflits avec les taxis, la grève des chauffeurs, un piratage informatique et surtout la menace de suppression de la part de Apple.

Selon les faits, Uber aurait pisté les utilisateurs de l’appli iPhone même s’ils ont déjà supprimé leurs comptes depuis de longs mois. L’objectif était de lutter contre les tentatives de fraudes de certains chauffeurs étrangers. Pour l’histoire, l’entreprise a créé une application visant à relier un chauffeur de taxi affilié à la société, à des clients utilisant l’appli Smartphone ou l’application disponible sur le site. Ces derniers auront à entrer leurs identifiants avant de commencer l’application. Et c’est là que le bât blesse, car le fondateur d’Uber aurait demandé à ses développeurs d’inventer un système pour cacher que la société utilise ces données. L’entreprise a décidé de garder en mémoire tous les renseignements de l’appareil mobile qui a installé ou réinstallé l’application. Ce qui va à l’encontre des règles de protection sur la vie privée, prônée par Apple. En effet, les applications pour mobile ont l’obligation de respecter les règles d’Apple concernant les données.

Uber ayant failli à cela, le PDG Tim Cook a menacé la start-up de désactiver et bannir son application de l’App Store. Apple fait cela pour protéger les données de ses utilisateurs, y compris les plus sensibles, telle que votre carte ou vos mots de passe. La technique utilisée par la société américaine qui est le « fingerprint tracking » ne devrait plus fonctionner depuis que Apple a sorti une nouvelle version système d’exploitation mobile, la dernière version 9 d’IOS. Aujourd’hui, la version d’Apple est encore plus élaborée mais IOS 9 était la nouvelle version au moment des faits. Aujourd’hui, Apple propose des applications qui respectent leur cahier des charges en matière de contrôle des données. Ainsi, une fois l’application téléchargée, celle-ci ne peut pas nuire à la vie privée de ses utilisateurs. A ce jour, seuls les terminaux Apple garantissent un tel niveau de sécurité. En comparaison, si vous installez une nouvelle application sur vos appareils android (windows phone sous android), Uber ou d’autres applications pour mobile pourront plus facilement utiliser vos données. Cependant, Google reste extrêmement vigilant envers les abus. 

 

En conclusion, l’utilisation de la plateforme Uber est de nos jours une habitude quotidienne pour de nombreux usagers. Mais, il est tout aussi important de l’utiliser en toute sécurité ; en respectant quelques règles comme ne jamais accéder aux applications autres que sur les vrais sites web d’Uber (uber.com). Également, une manière de garder ses données en toute sécurité est de mettre son téléphone hors ligne lorsque vous ne l’utilisez pas. 

 

Pourquoi louer une voiture est souvent plus rentab...
Ce que vous devrez savoir sur le leasing voiture

Copyright © 2016. Sysco : stagerecupoints | Création : Agence strategie-web.com

×

Rappel Immediat

Please let us know your name.
Invalid Input
Please let us know your email address.
Entrée non valide